Son père lui demandait continuellement ce qu’il voudrait faire dans la vie, et lui répondait « clown ».
« Tu aimerais acteur donc, d’accord, je peux peut-être t’envoyer dans une école.
– Non, dit-il, pas acteur, j’ai dit clown, et pour ça les écoles ne me servent à rien.
– Mais qu’est-ce que tu croyais ? lui demandait-il.
– Rien, rien. »
Ni Philippe Gaulier, ni Eric de Bont, ni Gabriel Chamé, ni Antón Valén, ni Alex Navarro, ni Alfredo Sanzol, ni Omar Argentino, ni l’Ecole supérieur d’art dramatique n’ont réussi à le redresser,
Il a tourmenté des gens de Belgique, de France, du Portugal ou encore du Maroc. Actuellement, il ne parvient pas aux sociétés de théâtre Teatro del Velador, Cía. Laura Vital e Improductivos.
Il rend les choses agréables et fait des animations tout en aimant continuer à être un clown.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *